VISA D’ÉTUDES

A la demande de l’étudiant, l’école délivre un certificat d’inscription et une lettre d’invitation qui permettent d’obtenir un visa pour entrer en Italie ou un permis de séjour pour étude.

Le visa d’entrée n’est pas nécessaire pour les citoyens de l’Union européenne. Les étudiants non européens qui souhaitent s’inscrire pour une période de plus de 3 mois (20 heures pour semaine) doivent demander un visa d’étude à l’ambassade italienne de leur pays d’origine, en présentant:

  • le certificat d’inscription délivré par une école accréditée ;
  • une solution d’hébergement –c’est-à-dire une réservation dans un hôtel ou une résidence, ou la possibilité de loger dans leur propre appartement ou dans celui d’une personne disposée à les accueillir (une « lettre d’invitation» doit alors être rédigée à la main);
  • une police d’assurance santé qui couvre toute la période de séjour;
  • la garantie de ressources financières suffisantes pour toute la durée du cours /séjour en Italie (www.poliziadistato.it/articolo/226);
  • une preuve d’achat du billet aller/retour.

Les pratiques concernant la délivrance des visas peuvent varier selon l’ambassade ou le consulat des différents pays. Il convient donc de se renseigner auprès des bureaux consulaires compétents pour savoir exactement quels sont les documents à présenter.

Le certificat d’inscription est délivré par l’école uniquement après règlement de l’intégralité du coût cours, et seulement pour la durée du cours. Au cas où la demande de visa serait rejetée par l’ambassade d’Italie, l’étudiant a droit au remboursement de 90% du montant payé, à l’exception des frais suivants qui restent à sa charge ou à celle de l’agent : 45€ de frais d’inscription et 150€ de frais administratifs. Rappelons que les frais bancaires sont à la charge de l’étudiant. Une fois obtenu le visa d’étude, il n’est plus possible d’annuler ou de modifier les dates du cours pour lequel le visa a été accordé. Si un élève entré en Italie avec un visa d’étude ne se présente pas en classe deux jours consécutifs, sans que l’école en soit avisée, celle-ci devra informer la préfecture de l’absence injustifiée de l’étudiant. Il convient de rappeler que les ambassades et les consulats italiens à l’étranger ne délivrent de visa d’étude de plus de trois mois que pour une inscription à un cours d’au moins 20 heures hebdomadaires.

Au cas où l’étudiant serait en possession d’un visa d’une durée de plus de 90 jours, une demande de permis de séjour doit être faite à l’Office d’immigration de la préfecture, dans les huit jours suivant son arrivée en Italie.

Prix: 650€ + 150€ de frais administratifs + 45€ de frais d’inscription